L'APQ demande plus de souplesse sur le contrôle des loyers pour la rénovation

Par Dominique le 11/28/07 - Paru dans Sport | 0 commentaires

En cette période de l'année, les
groupes représentants des locataires, en particulier dans la grande région de
Montréal, décrient sur la place publique la situation des logements
insalubres. "Même s'il s'agit d'une minorité de propriétaires, l'APQ invite
toujours ses membres à bien entretenir leurs immeubles et donner un bon
service à leurs locataires", laisse savoir le président de l'organisme,
M. Martin A. Messier.
Le président de l'APQ rappelle cependant qu'il existe des lois qui
protègent les locataires, et qu'en cas de problèmes au niveau de leur
logement, ils peuvent toujours s'adresser aux Tribunaux.
"Les lois actuelles sont contraignantes et ne favorisent pas la
conservation en bon état de notre parc immobilier qui comprend de plus en plus
d'immeubles de plus de trente ans, et qui ont parfois besoin de réparations
majeures. Il y a cette problématique bien connue qui permet de constater un
retour sur investissement de 20 à 25 ans, pour des travaux majeurs, avec les
hausses de loyer qui sont accordées par la Régie du logement dans de telles
situations. Le gouvernement fait toujours la sourde oreille pour modifier les
règles de la Régie du logement avec le contrôle actuel des loyers qui sont
toujours les plus bas au Canada, une situation qui est loin d'encourager les
propriétaires à mieux entretenir leurs immeubles", conclut Martin Messier.

L'APQ (Association des propriétaires du Québec) existe depuis 1984, et
défend les droits et intérêts des propriétaires de logements locatifs du
Québec, tout en fournissant une panoplie de services à ses membres.

 


  • Paru dans Sport | 0 commentaires | Articles lus 4341 fois.
  • Vote : Moyenne de 2.92 / 5 pour 295 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!