Bailout Bill: l'homme qui distribue de l'argent

Par Hallkalah le 02/06/09 - Paru dans Economie-international | 13 commentaires





Image: www.diva-yoga.com



En temps dits de « crise économique », plusieurs alternatives de « sécurité financière » pour aider le commun des mortels ont déjà été mises en place. Quelques compagnies opportunistes assoiffées profitent de cet événement pour sensibiliser le cœur des fidèles consommateurs en badigeonnant leurs devantures d’offres alléchantes et prétendues compatissantes, incitation subtile pour acheter autant, sinon plus… D’autres déclarent simplement faillite. Certains bien nantis qui observent les conjonctures de cette crise qui sévit davantage aux États-Unis s’empressent de mettre leur magot au coffre-fort, pour ne pas alimenter la pression du suicide qui les guette en cas de déchéance pécuniaire personnelle, alors que des philanthropes possédants décident de partager leurs richesses.

L’intriguant bienfaiteur de New-York, caché dans l’ombre de ses lunettes foncées et enlisé dans son chapeau de laine est une assez surprenante démonstration de la moins attendue des alternatives. Surnommé Bailout Bill (Bill le renfloueur), car son nom est inconnu, assis derrière un simple bureau, dans les corridors urbains de Times Square, il distribue de l’argent à quiconque lui en réclame. Inutile de mentionner l’interminable file d’attente qui se forme devant son cabinet improvisé, en plein trottoir.Chaque heureux bénéficie d’un minimum d’une cinquantaine de dollars et parfois…c’est le double, le triple.

D’après les dires de son porte-parole (car il en a un), alors que le gouvernement privilégie et renfloue les grandes compagnies, les banques, et qu’il oublie son premier moteur, le peuple, Bailout Bill s’acquitte personnellement de ce travail.

Il a l’intention de faire une tournée américaine; ainsi pourrons-nous l’observer dans d’autres villes telles Boston, Philadelphie, Washington. Lui et ses gardes armés n’arrêteront leur distribution effrénée seulement lorsqu’ils auront dépassé légèrement la barre des 400 000$.

 


  • Paru dans Economie-international | 13 commentaires | Articles lus 38862 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.02 / 5 pour 356 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!