Émile Nelligan: Les Tristesses, bien historique

Par Chania le 12/18/07 - Paru dans Celebrites | 0 commentaires

Mme Christine St-Pierre, ministre de la culture, des communications et de la condition féminine a annoncé le classement du carnet Les Tristesses, du poète montréalais Emile Nelligan.

Ce manuscrit fut écrit au crayon de plomb entre le 11 janvier et le 31 décembre 1929 lors de son internement à l'hôpital Saint-Jean-de-Dieu.

"Poète de la première importance pour l'histoire littéraire, Emile Nelligan a marqué l'imaginaire du Québec et du Canada. Les Tristesses est l'un des huit carnets d'hôpital rédigés de sa main et l'un des plus volumineux recueils olographes qu'il ait laissés." a souligné Mme St-Pierre.

Le carnet renferme des oeuvres mémorables dont Soir d'hiver et Le Vaisseau d'or. Des dessins, des renseignements personnels ainsi que des copies de poèmes appartenant à d'autres poètes prolifiques comme Octave Crémazie, Louis Fréchette, Verlaine et Beaudelaire font également partie du recueil.

Emile Nelligan a vu le jour à Montréal, le 24 décembre 1879. Replié sur lui-même et dépressif, il passera 42 ans de sa vie derrière les murs d'un asile. Sa mort en 1941 laissera une oeuvre incomplète, fascinera le public et deviendra, en fait, son commencement.

Depuis 1979, il existe le prix Emile-Nelligan, remis annuellement à un poète canadien qui se démarque.

source: http://manuscritdepot.com

 


  • Paru dans Celebrites | 0 commentaires | Articles lus 6955 fois.
  • Vote : Moyenne de 2.94 / 5 pour 327 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!