Les traitements par électrochocs soulèvent l'indignation

Par Calixte le 05/09/11 - Paru dans Sante | 0 commentaires

Des manifestants se sont réunis samedi, au parc Émilie-Gamelin, à Montréal, afin d'exprimer leur désaccord sur l'utilisation de certains traitements médicaux controversés. C'est l'usage de la sismothérapie, communément appelée électrochocs, qui soulève l'indignation.

Environ 7 000 séances de sismothérapie ont lieu chaque année au Québec, ces séances se déroulent dans les services de santé mentale où les patients y reçoivent des décharges électriques au cerveau. Cette thérapie aurait, selon les spécialistes, des effets bénéfiques pour soigner certaines pathologies psychologiques - les dépressions ou la schizophrénie notamment. Dans deux cas sur trois, le traitement est administré à des patientes de sexe féminin.

Si l'efficacité de cette méthode fait la quasi-unanimité parmi les psychiatres, elle est mal vécue par les malades à qui elle est souvent imposée de force. Le comité Pare-Chocs réclame donc son abolition, et a organisé cette manifestation pour la cinquième année consécutive. Pour le porte-parole de ce groupement, les effets secondaires des traitements par sismothérapie ne sont pas assez pris en compte : des pertes de mémoire chroniques ou des troubles cardiovasculaires lui seraient imputables.

 


  • Paru dans Sante | 0 commentaires | Articles lus 1973 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.01 / 5 pour 203 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!