Le Président du Pakistan démissione

Par Bouligab le 08/19/08 - Paru dans Politique-international | 0 commentaires

Pervez Musharraf, président du Pakistan depuis 1999, a donné hier, 18 août, sa démission.

Celle-ci survient après qu'une procédure d'impeachment ait été initiée et presque complétée par le Parlement, dominé par des partis opposés depuis longtemps à son règne. Cependant, même des députés de son propre parti se sont retournés contre lui et ont appuyé la procédure.

Bien que Musharraf, au début de la procédure, avait promis de se battre "bec et ongles" pour conserver le pouvoir, il a finalement démissionné, privé de tout appui politique, autant en chambre que dans l'armée, son support traditionnel.

Musharraf avait pris le pouvoir en 1999, en tant que général de l'armée, dans un coup d'État pacifique. Le président alors en poste, Nawaz Sharif, faisait face à des accusations graves de corruption.

On lui avait montré la porte car il avait endossé la guerre au terrorisme de Bush, suscitant une résistance violente particulièrement dans le nord-ouest, zone frontalière avec l'Afghanistan, siège de seigneurs tribaux tenant à leur autonomie et à une application stricte de la Charia, la loi islamique. Sa politique répressive et parfois belliqueuse envers les groupes islamistes intégristes, apparentés aux talibans ou à Al-Qaida, suscita de nombreuses violences et des tensions politiques importantes dans le pays. Il a également été vivement critiqué pour la mise à pied d'un groupe de juges de la Cour Suprême qu'il soupçonnait de ne pas lui être favorables.

Maintenant que Musharraf n'est plus au pouvoir, l'avenir est incertain pour le Pakistan. Le Parlement n'était uni que par la volonté commune de la grande majorité des partis d'expulser Musharraf. Le gouvernement actuel, minoritaire, aura fort à faire pour rallier des alliés. De plus, le soutien états-unien au Pakistan - important du temps de Musharraf, allié proche de Washington - sera probablement remis en question.

Il y a un an, une incertitude complète régnait sur l'avenir du Pakistan. Malgré ce nouveau développement, le futur est tout aussi indéfini.

 


  • Paru dans Politique-international | 0 commentaires | Articles lus 2816 fois.
  • Vote : Moyenne de 2.96 / 5 pour 299 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!