Recrudescence des emplois précaires

Par Calixte le 08/23/12 - Paru dans Economie | 0 commentaires

De plus en plus de travailleurs québécois occupent des emplois précaires. Ce sont souvent des postes à temps partiel ou des contrats de courte durée. Actuellement, 13 % - soit environ 450 000 salariés - sont des travailleurs précaires. Cette situation est similaire en Ontario.

Ces salariés sont davantage confrontés au risque de perdre leur emploi et bénéficient d’avantages sociaux moins importants que les autres travailleurs. Moins de la moitié d'entre eux bénéficient de congés de maladie. Ils n'ont en outre pas accès aux régimes de retraite et travaillent souvent à des horaires difficiles. Ces emplois précaires sont en majorité occupés par des personnes peu scolarisées, et se retrouvent davantage dans des entreprises de petite taille. Cette insécurité a également des conséquences sur la santé du travailleur concerné qui est plus sujet aux phénomènes de harcèlement et qui ressent davantage de pression qu'un autre employé.

Plus généralement, cette hausse des emplois précaires a des conséquences sur le pouvoir d'achat des ménages qui décroît inévitablement. C'est toute l'économie du pays qui en pâtit alors. Depuis 1976, le revenu moyen des familles n'a augmenté que de 5,5 %, taux bien en deçà de l'inflation.

 


  • Paru dans Economie | 0 commentaires | Articles lus 1193 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.08 / 5 pour 165 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!