Sanctions disciplinaires contre des policiers de Québec

Par Calixte le 02/26/13 - Paru dans Insolite | 0 commentaires

Les policiers ne sont pas à l'abri de poursuites judiciaires. Pour preuve, le nombre de plaintes contre des policiers de la Ville de Québec a augmenté ces trois dernières années. Chaque allégation est soigneusement vérifiée ; si la demande est jugée fondée et sérieuse, une poursuite est alors engagée contre le policier mis en cause.

De même, chaque année, de nombreux policiers font l'objet de sanctions pour manquement au règlement. Cela va de la simple admonestation à la suspension sans solde, voire au congédiement. Depuis 2005, 47 policiers de Québec ont été suspendus pour avoir enfreint le règlement sur la discipline. Les sanctions vont de quelques jours de suspension à plusieurs mois. En 2010, plusieurs policiers ont ainsi été sanctionnés pour avoir fait du cyberflânage durant leurs heures de service, avec pour circonstance aggravante d’avoir consulté des sites comportant du contenu pornographique.

La suspension peut durer plusieurs mois pour des affaires plus graves, comme le fait de profiter de son statut de policier pour obtenir des informations à des fins personnelles. Depuis 2005, ce sont également 6 policiers qui ont été licenciés, notamment après avoir été impliqués dans des affaires de violence. Pour les responsables du Service de police de la Ville de Québec, ce chiffre est relativement peu élevé au regard des 719 policiers employés.

 


  • Paru dans Insolite | 0 commentaires | Articles lus 1162 fois.
  • Vote : Moyenne de 3.06 / 5 pour 155 votes.
  • 1 2 3 4 5
  • Merci de voter!








X
Aime notre page Facebook:
Pour recevoir les meilleures videos choc, insolites et touchantes directement dans ton newsfeed! Des buzz garantis!